Logo

Jeanne Desbiens Actualités

Coaching et formation

Qu'appelle-t-on "burnout" ou "syndrome d'épuisement professionnel" ?

Rédigé par Jeanne 10 commentaires

allumettesVoici une question régulière depuis ce début d’année 2015. Je vous propose donc de faire le point sur cette notion et de différencier burnout et dépression nerveuse. Je ne donnerai pas d’éléments médicaux (hors champ de compétence). Par contre, je vous exposerai une synthèse des dernières parutions à ce sujet. Mais avant cela, d’où vient ce mot ?

Burnout = combustion totale

C’est dans les années 1970 (Herbert J.FREUDENBERGER) que l’on commence à voir apparaître cette expression dans le monde du travail. Elle désigne une brûlure interne comme une combustion totale des ressources physiques et psychiques d’un individu.

Le burnout n’est pas un terme médical officiel ou un diagnostic dans le domaine de la santé. Ce terme est même employé par certains pour exprimer leur incapacité à gérer la pression liée au travail.

Lire la suite de Qu'appelle-t-on "burnout" ou "syndrome d'épuisement professionnel" ?

Dompter sa respiration au quotidien

Rédigé par Jeanne 6 commentaires

parachuteLorsque nous inspirons le cœur accélère. Il s'agit d'une inhibition du système parasympathique (le frein). C'est comme si on enlevait le pied du frein dans une descente, la voiture accélère.

 

Lorsque nous expirons, le cœur ralentit. Souffler comprime l'abdomen. Comprimer l'abdomen stimule le système parasympathique (le frein) qui ralentit le cœur. C'est comme si nous remettions du frein dans la descente, la voiture ralentit.

 

parachute2 Le système sympathique c'est l'accélérateur pour le cœur, c'est le système de fuite ou de combat, celui de la défense ou de l'attaque, celui qui mobilise l’énergie vers l'extérieur, vers les muscles. C'est l'adrénaline. 

 

Lire la suite de Dompter sa respiration au quotidien

S'assurer d'avoir le temps pour nos priorités

Rédigé par Jeanne 9 commentaires

Caillou dans l'eau

J’entends régulièrement :

  • « je n’ai pas le temps »

  • « je suis asphyxié, je cours tout le temps »

  • « je ne vois pas mes enfants grandir », etc.

Vous connaissez sans doute dans votre entourage des personnes qui tiennent ce genre de propos. Peut-être les tenez-vous vous-même ?
Je vous offre alors cette histoire, dont l’auteur reste inconnu. J'en partage pleinement la philosophie : la vie est faite de choix... le choix de décider de mettre en premier, dans son emploi du temps, les choses importantes de sa vie.

Lire la suite de S'assurer d'avoir le temps pour nos priorités

Fil RSS des articles de cette catégorie